Le Projet de Mbalam-Nabeba

Le Projet d'exploitation de minerai de fer de Mbalam-Nabeba chevauche la frontière entre la République du Cameroun et la République du Congo. L'étendue du Projet est la suivante :

  • L'exploitation de 35 millions de tonnes par an de minerai de fer à partir des gisements du Cameroun et du Congo sur une durée de 35 ans ;
  • La construction d'une voie ferrée de 510 km à partir de la mine de Mbarga au Cameroun et de 70 km de voie secondaire reliant la mine de Nabeba au Congo pour le transport du minerai de fer jusqu'à la côte camerounaise ; et
  • La construction d'un nouveau terminal en eau profonde pour l'exportation du minerai de fer à Lolabe, qui pourra accueillir des vraquiers d'une capacité maximale de 300 000 DWT.

La Phase 1 consistera à exploiter du minerai à enfournement direct pour au moins 10 ans, tandis que la Phase 2 allongera la durée de vie de l'exploitation de 15 ans supplémentaires en produisant un concentré d'itabirite hématite à haute teneur. En avril 2011, Sundance a publié les résultats de l'Etude de faisabilité définitive pour la Phase 1 et de l'Etude de faisabilité préliminaire pour la Phase 2, qui ouvrent la voie à une transition d'un stade d'exploration à celui d'exploitation à condition que les autorisations gouvernementales et un financement adéquat du Projet soient obtenus.

Print this page